La famille Ovalle a acquis une réputation d’excellence auprès de torréfacteurs de renom aux Etats-Unis. Cette année, elle nous offre la possibilité de représenter l’ensemble de ses ferme: La Bolsa, El Rincón & Las Terrazas, sur un continent qui leur est encore inconnu: l’Europe. Découvrez notre entretien avec Renardo, producteur de ces trois fermes rassemblées sous le nom de Vides 58.

Renardo, peux-tu te présenter et nous expliquer ton histoire et celle de ta famille dans le monde du café?

Bonjour, je m’appelle Renardo Ovalle. Je suis ingénieur agronome et troisième génération de ma famille à être producteur de café. J’ai baigné dans le monde du café depuis ma naissance, étant donné que j’ai voyagé avec mes parents dans les fermes de mes grands-parents, où ils cultivaient du café à Huehuetenango. Mon grand-père Jorge Vides a commencé à cultiver du café principalement de variétés Caturra et Bourbon, dans les municipalités de La Libertad et San Antonio Huista, à Huehuetenango. Après sa mort, ma grand-mère, ma mère et ma tante ont continué à gérer les plantations jusqu’en 2001 année où j’ai intégré l’équipe de gestion et administration des plantations.

Si tu devais présenter tes fermes, ton terrain et leurs spécificités en quelques mots? 

Mon grand-père a commencé en 1958, et actuellement nous travaillons sur 3 plantations de café : la Finca La Bolsa, la Finca El Rincon et la Finca Terrazas, la plus ancienne étant la Finca La Bolsa avec des variétés Caturra et Bourbon.

La spécificité de nos fermes, c’est bien évidemment leur altitude puisqu’elles sont toutes situées entre 1300 et 2250 mètres. Le deuxième point qui nous différencie c’est la gestion des process. En 2001, nous avons commencé à diriger notre production vers la qualité et avons commencé à récolter le café à son point optimal de maturité. En 2002 nous avons ainsi obtenu la seconde place de la Cup of Excellence. Nous travaillons vraiment dans un système d’amélioration continue de la qualité: par exemple auparavant, nous ne prêtions pas autant attention au séchage que nous le faisons maintenant. sechage Au final, nous ne cessons jamais n’apprendre des choses. L’un de nos objectifs est la relation à long terme avec nos clients, nous souhaitons grandir avec eux. Nous ne cessons de nous remettre en question et d’innover. Aujourd’hui nous sommes en train de débuter 3 nouveaux projets de petites fermes: Los Pinos, Rio Ocho et la Escondida, où nous allons travailler des variétés comme le SL28, Geisha, Pacamara, Bourbon jaune et rouge, Typica, et d’autres.

Parles-nous un peu de l’engagement social de Vides58 et de ce que tu as mis en place ?

Mon grand-père était médecin de profession. Il avait la volonté de se rendre utile, puisqu’à cette époque l’accès aux services médicaux était très rare à Huehuetenango. Ainsi, il avait une clinique où il recevait gratuitement les travailleurs et les personnes des communes voisines de la ferme. Dans les années 80, l’école « Finca La Bolsa » a été inaugurée et elle existe toujours aujourd’hui.

Ce que mon grand-père a débuté avec ce désir d’être utile aux autres a été transmis au fil des années, et nous incite à chercher de nouvelles façons d’aider et de contribuer à la communauté. L’un de nos projets, soutenu par l’organisation Coffee Care du Guatemala, est de développer une garderie pour les enfants des travailleurs. Au lieu de les amener avec eux récolter le café, ils les laissent dans les garderies où on leur offre une éducation, des repas et un suivi de santé. Coffee Care met également en place des ateliers de formation en boulangerie, cuisine, électricité, etc. C’est un beau  projet qui permet de remettre l’éducation au coeur de nos communautés. enfants

Quels sont tes cafés préférés?

Je suis très attaché à la variété Caturra, avec laquelle j’ai grandi et qui grâce aux microclimats et aux sols de ce terrain, se développe parfaitement. On obtient de très bons résultats en qualité à la tasse. De plus, elle s’adapte très bien au terroir de Huehuetenango et se produit très bien.

Quelle est ta méthode de préparation préférée?

Je suis un peu traditionnel! Mes préférés préférés les lavés, même si je dois dire que dernièrement nous avons découvert des cafés honey et nature très intéressants, mais nous sommes encore dans le processus d’apprentissage de ces process. lave

Merci à Renardo pour le temps qu’il nous a consacré à la réalisation de cet entretien. Pour découvrir les cafés de Renardo consultez nos fiches techniques en cliquant sur le bouton ci-dessous:

Découvrez les cafés de Renardo

Comments

comments